Le consortium pour une formulation pédiatrique du praziquantel: Traiter les enfants d'âge préscolaire

La bilharziose est l’une des maladies parasitaires les plus répandues en Afrique et l’une des plus importantes, étant donné qu’elle représente un fardeau pour la santé publique et compte tenu de son incidence sur le plan économique.

Lorsqu’elle n’est pas traitée, cette maladie liée à la pauvreté peut entraîner une anémie, un retard de croissance, un trouble de l’apprentissage, ainsi qu’une inflammation chronique des organes qui peut être fatale dans les cas les plus graves.

Image prise par microscopie électronique à balayage d’un couple de vers Schistosoma haematobium. Le ver femelle adulte vit dans le canal gynécophore du mâle.

 

 

 

Alors que des efforts sont déployés pour contrôler et éliminer la maladie, il devient urgent de traiter les enfants d’âge préscolaire (âgés de moins de 6 ans). Aucune formulation adéquate n’est disponible pour ce groupe de patients à haut risque, qui représente environ 10 % des 258 millions de personnes déjà infectées.